home
page d'accueilHome
Théâtre Académie Studio Espace-cinéma et Hall d’Exposition
webEdition Default-Template   Accueil Yiddish
 Du passé
   - Histoire
   - Dora Wasserman
   - Saison Passé
  À propos du Théâtre
  Critiques
  Wandering Stars
  JAJA
  Tournée
  Community Services
  Get Involved
  Our Supporters
  Communiqués

 Pour s'y rendre  À propos du Centre  Contactez-nous

DORA WASSERMAN, C.M.

Grande Dame du théâtre montréalais

C’est avec grande fierté que le Centre des arts Saidye Bronfman a rendu hommage à Dora Wasserman à l’occasion de son Gala 2002, un événement tout indiqué pour célébrer la vie et l’œuvre de cette visionnaire qui a contribué de manière exceptionnelle au monde des arts, à sa communauté, à Montréal et au Canada. Sa vie est un exemple de courage, de créativité et d’engagement.

Née en Ukraine en 1919, Dora est invitée dès son adolescence à étudier la voix au Conservatoire Rimski-Korsakov de Moscou. Elle est ensuite transférée au Théâtre des arts yiddish de Moscou (GOSET), où elle étudie l’art dramatique sous le tutorat du légendaire acteur et metteur en scène russe Solomon Michoels. À l’éclatement de la Deuxième Guerre mondiale, Dora était actrice au Théâtre national d’Ukraine. Elle s’est envolée pour le Kazakhstan, où elle a joué au Théâtre national dans la langue kazakhe. Une fois la guerre terminée, Dora est allée jouer dans les camps autrichiens de personnes déplacées dans l’espoir de remonter le moral des survivants.

L’histoire de Dora se poursuit au Canada, où elle a immigré en 1950 avec son mari Sam et ses deux petites filles, Ella et Bryna. Elle a commencé à enseigner le théâtre aux enfants à la Bibliothèque publique juive, à l’École Abraham Reisen et à la Jewish People’s School (J.P.S.). Son charisme et son leadership ont été une véritable source d’inspiration pour les jeunes gens talentueux auxquels elle a enseigné, lesquels sont devenus la pierre angulaire de son théâtre.

En 1956, Dora a fondé le Yiddish Drama Group, une troupe d’adultes composée principalement de diplômés de la Jewish People’s School. Elle a demandé l’aide de Gratien Gélinas, de la Comédie canadienne, pour mener à bien ses premières productions destinées à un public adulte. Onze ans plus tard, en 1967, cette troupe s’est établie sous le nom de Théâtre Yiddish, la troupe de théâtre en résidence du Centre des arts Saidye Bronfman. Elle est maintenant la seule troupe yiddish permanente en Amérique du Nord.

Dora a sélectionné, produit et mis en scène plus de 70 pièces pour le Théâtre Yiddish du Centre des arts Saidye Bronfman. Le Théâtre est maintenant réputé aussi bien pour ses classiques en yiddish que pour ses pièces traduites, tirées des répertoires international et québécois. Ce théâtre est le seul autorisé à présenter les œuvres du lauréat du prix Nobel, Isaac Bashevis Singer. Sa production de la pièce Les Belles Sœurs, de Michel Tremblay, est considérée comme la meilleure adaptation de cette pièce dans une langue autre que le français. Les productions de Dora ont été montées au Canada, aux États-Unis, en Europe, en Russie et en Israël, recevant de la critique un accueil habituellement réservé aux compagnies professionnelles.

Pendant près de 50 ans, cette grande dame du théâtre montréalais n’a jamais cessé de travailler avec les enfants et les adolescents, en leur inculquant l’importance du patrimoine et en les formant au jeu et à l’improvisation. Elle a formé et encouragé des artistes en devenir, dont plusieurs qui ont développé d’importantes carrières théâtrales. Le programme de Dora « Jeunes acteurs pour jeunes auditoires » demeure aujourd’hui encore un élément précieux du Centre des arts Saidye Bronfman.

La vision et le courage de Dora Wasserman ont donné une voix au théâtre yiddish, lui permettant de renaître des cendres de l’Holocauste et de s’affirmer de nouveau comme une force culturelle dynamique. Dora a su transmettre son amour du théâtre yiddish aux nouvelles générations d’acteurs et d’auditoires. Sa contribution à la sauvegarde et à l’enrichissement de la culture yiddish a été reconnue par quantité de prix prestigieux.

Le Centre des arts Saidye Bronfman a le privilège d’avoir pu bénéficier de la vision, du soutien et de l’engagement envers l’excellence de Dora Wasserman pendant plus de 30 ans. Pour les moments merveilleux et pour la renommée internationale, fruit de son dévouement et de son travail acharné, nous lui sommes reconnaissants.

Au cours des années, Dora a reçu les honneurs suivants :

1969 Prix I.J. Segal
1972 Prix de la Concert Society of Jewish People’s and Peretz Schools
1975 Prix Jewish People’s and Peretz Schools
1976 Prix du Comité national pour le yiddish du Congrès juif canadien
1985 Participation aux Jeux Maccabiades israéliens
1985 Prix Reflets de femme
1986 Membre du Molson Pioneers’ Club
1987 Prix des Services communautaires juifs de Montréal
1988 Prix de la Canadian Technion Society
1992 L’Ordre du Canada
1992 La médaille commémorative du 125e anniversaire de la Confédération canadienne
1993 Le prix Dora Wasserman, M.C. de la Bialik High School
1993 Le prix Dora Wasserman, M.C. du département d’Études juives de l’Université McGill
1997 Hommage de la troupe de danse Les Sortilèges
1998 Masque : Prix Hommage de l’Académie
québécoise du théâtre
1998 Espace Go : 100 Signatures en Témoignage
1999 Personnalité de la semaine du journal La Presse
2003 L'Ordre national du Québec