home
page d'accueilHome
Théâtre Académie Studio Espace-cinéma et Hall d’Exposition
webEdition Default-Template   Accueil Yiddish
  Du passé
  À propos du Théâtre
  Critiques
  Wandering Stars
  JAJA
  Touring
  Community Services
  Get Involved
  Our Supporters
  Communiqués

 Pour s'y rendre  À propos du Centre  Contactez-nous

Communiqué

Semaine D'Action Contre Le Racisme
16 - 26 mars 2006

Toute société, à travers ses conflits, ses rapports de domination, ses classes sociales; toute culture, avec ses valeurs fondamentales, ses traditions, ses tendances à l’ethnocentrisme, génère des préjugés qui très souvent résultent en des comportements d’antisémitisme et de racisme.

Pour les organisateurs de la Semaine d’actions contre le racisme (SACR), l’Art est une des expressions culturelles universelles qui permet de transcender les barrières des préjugés qui mènent à l’intolérance. En fait, si l’Art a servi comme outil d’exclusion et d’exacerbation des différences, il a toujours été au service de ceux qui dénoncent les inégalités, la haine, l’antisémitisme et le racisme. C’est un des meilleurs instruments grâce auquel le monde entier peut comprendre les méfaits du passé et mieux lutter contre l’oubli et surtout le révisionnisme. C’est la raison pour laquelle, depuis l’année 2000, l’Art est toujours au cœur de toutes les activités de la SACR.

C’est en 2004 que nous avons découvert la pièce de théâtre No More Raisins, No More Almonds: children’s ghetto songs. Une œuvre touchante et intelligente qui décrit les souffrances vécues par des enfants de l’Holocauste. Chacun des mots et chacune des notes de musique de cette pièce nous amène à mieux comprendre pourquoi il ne faut jamais oublier le passé et pourquoi il faut toujours lutter contre toutes les formes d’intolérance.

La lutte contre le racisme, l’antisémitisme et la xénophobie est d'abord une lutte pour changer les mentalités, les comportements et les attitudes. La connaissance de l’histoire et l’éducation des plus jeunes est sans aucun doute, une excellente source de solutions à ces problèmes de société qui perdurent. Pour nous, une pièce comme No More Raisins, No More Almonds: children’s ghetto songs répond parfaitement à ce besoin d’éducation et devrait être vu par le plus grand nombre.

Alix Laurent,
Coordonnateur général , SACR