home
page d'accueilHome
theatre jeunes ecole
webEdition Default-Template   Accueil Théâtre
webEdition Default-Template   À líaffiche
  Saison 2006-2007
  Saisons passées
  Billets
  Programmes publics
  À propos du Théâtre
  Le 'B'egal
  Stages
  Bénévoles
  Espaces publicitaires
  Commanditaires
  Communiqués

 Liste courriel  Contactez-nous  Devenez un Ami

Communiqué

God Of Vengeance
Mai 2006

Le Théâtre Yiddish Dora Wasserman
est fier de présenter

God Of Vengeance
Par Sholem Asch
Mise en scène par Bryna Wasserman
Œuvre présentée en yiddish avec des sous-titres anglais et français

Du 4 au 22 juin

« Brûle-le, Asch, brûle-le! »


MONTRÉAL mai 2006 – Ne manquez pas la dernière pièce de la saison 2005-2006 du Théâtre Leanor et Alvin Segal alors que le Théâtre Yiddish Dora Wasserman présentera le drame explosif de Sholem Asch, God Of Vengeance, l'un des grands classiques de la scène yiddish.

L'œuvre a attisé la conscience du public dès sa publication en 1908. Après avoir lu le manuscrit d'Asch, I.J. Peretz, la plus éminente personnalité de la scène littéraire yiddish de l'époque, se serait même exclamé « Brûle-le, Asch, brûle-le! », tant le sujet de la pièce prêtait à la controverse.

Dans God Of Vengeance, Yankel exploite un bordel lucratif dans le sous-sol de sa maison mais il rêve de gravir les échelons sociaux et d'être accepté par la communauté. Avec sa femme, une ancienne prostituée, il a élevé sa jolie fille, Rivkele. Ce père aimant commande un parchemin de la Tora en vue de servir de talisman pour protéger sa fille et comme élément de la dot de cette dernière afin d'attirer un étudiant rabbinique en guise de mari potentiel. Toutefois, ses plans sont déjoués quand Rivkele tombe passionnément en amour avec Manke, une des prostituées de Yankel, et quand un proxénète rival tente d'attirer Rivkele dans sa propre maison de passe. Yankel essaie de conclure un marché avec Dieu pour protéger sa fille, mais il a bâti une vie de respectabilité sur une fondation de péché.

La pièce a été produite partout en Europe, dans diverses langues, sans incident. Aux théâtres yiddish de New York, le rôle de Yankel a été interprété par des vedettes dont Boris Thomashefsky, David Kessler et Rudolph Schildkraut. Mais quand Schildkraut l'a présentée à Broadway, en anglais, en 1923, toute la distribution a été traînée devant les tribunaux et trouvée coupable d'avoir produit « une pièce obscène et immorale ». De nombreuses voix se sont élevées en leur défense, notamment celles d'Eugene O’Neil et de Konstantin Stanislavsky.

Bryna Wasserman a déclaré : « Je suis très consciente des controverses entourant la pièce d'Asch, y compris en ce qui a trait à son sujet et aux questions à savoir si le portrait qu'elle dresse des personnages juifs serait "inapproprié", voire antisémitique. Ce qui me tient le plus à cœur, par contre, et la raison pour laquelle j'ai choisi cette œuvre pour cette saison, est que God of Vengeance traite clairement de l'histoire classique des péchés du père qui retombent sur ses enfants. Ce thème était au cœur de plus d'une des pièces que nous avons présentées au cours de la saison 05-06 au Théâtre Segal, et il est exploré plus en profondeur dans God Of Vengeance. C'est la source d'un excellent théâtre. »

Mme Wasserman est fière de collaborer avec la même équipe artistique qui a travaillé à la production, fort populaire l'an dernier, de Lies My Father Told Me. L'équipe est composée de : Yannik Larivée : décorateur (Hedda Gabler), James Lavoie : costumier (Shakespeare and Molière: Love and Laughter – Centre national des Arts/ Stratford Festival), Jacques-Olivier Dupuis : éclairagiste (Major Barbara, The Golden Land, Fiddler on the Roof), Rob Denton : musique (Jesus Hopped the A Train, On 2nd Avenue), Amanda Corber : Production Stage Manager (Fiddler on the Roof, Double Identity, The Golden Land).

88.5 CBC Radio One présente un Dimanche au Saidye

Ne manquez pas le dernier volet de la saison de ce programme très couru et gratuit pour le public. Cette saison fut triomphale pour la série de conférences des Dimanches au Saidye, qui a mis en vedette Robert Adams, qui a discuté de Cabaret; Ben Barnes, qui s'est prononcé sur Oscar Wilde et sur The Importance of Being Earnest; le spécialiste de l'œuvre d'Ibsen, Errol Durbach, qui a parlé de A Doll House; une table ronde sur Everybody’s Welles animée par CBC, et l'auteur de My Old Lady, Israel Horovitz. Ce dernier Dimanche comprendra une discussion de Bryna Wasserman et des invités sur les questions politiques, morales et religieuses soulevées dans God of Vengeance et dans la prochaine production du Théâtre Yiddish.


Commanditaire officiel

Billets et information pour les médias

Avant-premières : le 4 juin à 13 h 30
les 5, 6 et 7 juin à 20 h

Dimanche au Saidye : le 4 juin à 11 h

Soirée de première : le 8 juin à 20 h

À l'affiche : du 4 au 22 juin

Représentations :
Du lundi au jeudi à 20 h
Samedi, 21 h 30
Dimanche, 19 h
Matinées : le mercredi à 13 h/le dimanche à 14 h

BILLETTERIE : (514) 739-7944
5170, ch. Côte Sainte-Catherine