home
page d'accueilHome
Théâtre Académie Studio Espace-cinéma et Hall d’Exposition
webEdition Default-Template   Accueil Théâtre
webEdition Default-Template   À l’affiche
  Saison actuelle
  Saisons passées
  Billets
  Programmes publics
  À propos du Théâtre
  Stages
  Bénévoles
  Espaces publicitaires
  Commanditaires
  Communiqués

 Pour s'y rendre  À propos du Centre  Contactez-nous

Communiqué

Martha Henry,

" grande dame du théâtre canadien ",

illuminera la saison 2004-2005 du Théâtre du CSB

Avril 2004



Téléchargez le bon de commande ici!    



Montréal - Bryna Wasserman, directrice artistique du Théâtre du Centre des arts Saidye Bronfman, a dévoilé aujourd'hui avec fierté la saison théâtrale de 2004-2005, laquelle se distinguera par les débuts de Martha Henry au Théâtre du CSB dans le cadre d'une prestation en solo de Rose (du 6 au 20 fév.), pièce qui sera mise en scène par sa collaboratrice et amie de longue date, Diana Leblanc.

" J'ai toujours voulu que le Théâtre du CSB soit un endroit accueillant tant pour les artistes accomplis que ceux de la relève", a déclaré Mme Wasserman. " Nous avons accueilli Uta Hagen il y a quelques saisons, et nous avons maintenant l'honneur de recevoir Martha Henry. Je suis on ne peut plus fière de lui souhaiter la bienvenue au sein de notre grande famille. "

Rose, par Martin Sherman, ne compte qu'un personnage. Cette œuvre est fidèle au mandat du Théâtre du CSB de favoriser une plus grande compréhension interculturelle par l'intermédiaire des arts. Deux fois veuve, une femme de 80 ans habitant à Miami Beach raconte la vie juive au vingtième siècle, selon sa perspective personnelle. Comme une bouteille jetée à la mer, elle a erré de l'Ukraine au ghetto de Varsovie, à Atlantic City puis en Floride, avec de petits détours dans une commune hippie et dans une colonie de peuplement israélienne en Cisjordanie.

" La maison des artistes " pourrait être un surnom approprié pour le Théâtre du CSB, celui-ci accueillant des vedettes comme Mmes Henry et Leblanc ainsi que de jeunes étoiles montantes débordant de talent comme le metteur en scène Madd Harold.

M. Harold est déjà reconnu pour sa carrière, brève mais productive, au Théatre du CSB où, comme membre fondateur de Gravy Bath, il a mis en scène l'adaptation saluée par la critique de Coriolanus de Shakespeare, la saison dernière, dans le cadre du Nouveau festival de théâtre classique sur la scène Saidye B Off Centre. En 2004-2005, M. Harold fera ses débuts sur la scène principale en mettant en scène The Tempest (du 21 nov. au 12 déc.), de Shakespeare, qui mettra en vedette Gareth Armstrong, renommé pour son interprétation dans Shylock, ainsi que Douglas Campbell, lauréat du prix du Gouverneur général.

The Tempest de Shakespeare demeure une œuvre transcendante pour tout artiste ou organisation artistique. Sa qualité épique, ses thèmes imposants, la profondeur des idées évoquées et le langage dans laquelle elle est écrite la rendent digne d'être sans cesse réexplorée par chaque nouvelle génération. Les thèmes de The Tempest demeurent d'actualité pour la société d'aujourd'hui: la valeur de la liberté personnelle et sociale; les bienfaits et les aspects destructifs du colonialisme; les démarcations de plus en plus difficiles à établir entre l'ordre et le chaos; et le pouvoir du monde naturel par rapport aux institutions sociales.

Mme Wasserman elle-même inaugurera la saison 2004-2005 en mettant en scène une des plus grandes comédies musicales du théâtre, Man of La Mancha (du 10 au 31 oct.). Représentant l'une des meilleures adaptations du Don Quixote de Cervantes, Man of La Mancha raconte l'histoire comique et les tentatives parfois dramatiques d'un héros idéaliste et rêveur qui lutte contre le mal et redresse les torts dans le monde. Du théâtre dans le style classique et épique le plus pur.

Au début de 2005, le Théâtre du CSB présentera la production de Death and Taxes (du 20 mars au 10 avr.) de l'Infinitheatre, pièce créée et mise en scène par le Montréalais Guy Sprung, auteur, metteur en scène, dramaturge, scénariste primé et critique culturel de renom. Cette collaboration souligne l'engagement du Théâtre du CSB à soutenir le développement de la communauté théâtrale montréalaise.

Death and Taxes se penche sur l'influence de l'avarice et sur la séduction du pouvoir au sein d'une société dont les principes éthiques sont étouffés par son appétit matérialiste sans cesse croissant, en cette ère de la consommation. Cette pièce analyse ce qui donne une réelle valeur à l'existence humaine.

En 2005, le retour du printemps sera marqué par l'œuvre touchante Tuesdays With Morrie (du 2 au 22 mai), adaptation pour la scène du livre du rédacteur sportif Mitch Albom qui a dominé le palmarès du New York Times. Tuesdays With Morrie raconte l'histoire vécue de M. Albom et de son mentor à l'université, Morrie Schwartz, avec lequel M. Albom renoue après 16 ans. Ainsi commence une série de visites hebdomadaires qui relancera leur relation enseignant-étudiant pleine d'affection et dont le dernier " cours " portera sur une question d'importance.

Pour clore la saison en beauté, Bryna Wasserman mettra en scène la production du Théâtre Yiddish Dora Wasserman de Lies My Father Told Me (du 5 juin au 30 juin) par Ted Allan. Il y a presque vingt ans déjà, le Théâtre Yiddish a déjà produit l'histoire poignante de conflit intergénérationnel dans le Montréal des années 1920 écrite par ce regretté dramaturge. Cette nouvelle adaptation, cependant, sera une œuvre musicale, faisant écho à l'adaptation récente et fort réussie de Duddy Kravitz par le Théâtre Yiddish.

Le Saidye B Off Centre accueillera de nouveau le Nouveau festival de théâtre classique de Gravy Bath en août 2005.

Les dimanches sont des journées que les auditoires ne manqueront pas d'encercler sur leurs calendriers en 2004-2005, alors que le Théâtre du CSB poursuivra sa série rehaussée de conférences des Dimanches au Saidye. La saison passée, des invités comme Robert Adams, le Dr Laurie Betito de CJAD, Dan Laxer, Trudie Mason et Kevin Holden ont pris part à ces activités gratuites et extrêmement populaires auprès du public, parlant de questions et de thèmes abordés dans les pièces de la saison. En raison du très grand nombre de participants à chacun de ces événements, une matinée d'avant-première sera ajoutée, la saison prochaine, et suivra immédiatement chaque Dimanche au Saidye.