home
page d'accueilHome
theatre jeunes ecole
webEdition Default-Template   Accueil école
  Catalogue des cours
  Comment s’inscrire?
  Programme PMA
  Expositions
  À propos de l’école
  Professeurs
  Location
  Bourses
  Bénévoles
  Espaces publicitaires
  Communiqués

 Liste courriel  Contactez-nous  Devenez un Ami

Communiqué

Nathalie Gosselin
Corps lumineux

Du 8 septembre au 28 octobre 2005

« Les photographies habitent un espace singulier entre vérité et fiction, fait objectif et spéculation subjective. Je poursuis une démarche expérimentale qui se nourrit de l’enquête philosophique, tentant de changer et de modifier la photographie de l’intérieur, dans ses propres idiosyncrasies. »
ESPACE TROIS, Montréal, le 29 août 2005. Nathalie Gosselin, une photographe de Montréal, a choisi six corpus dans lesquels elle explore les subtilités de la lumière, élément essentiel à la discipline photographique. Le titre de l’exposition provient d’une série récente de photogrammes, créés par l’artiste en posant directement sur du papier photosensible la délicatesse du corps d’un insecte, d’une aile de papillon, d’une plume et autres objets.

L’intersection entre réalité et représentation photographique est explorée dans une seule image où de vrais poils émergent de la surface pour prolonger la réalité de l’image. Toujours attentive à ce que rejette la société, l’artiste arrive à transformer de banals objets en images de beauté. Dans Simulacra, elle présente une reconstitution grandeur nature de la fenêtre en briques de verre qui caractérisait les tavernes montréalaises. Les photographies des briques individuelles composant cette vaste installation s’appuie sur la capacité de la lumière de saisir les nuances de surface et de tonalité les plus subtiles, rendant chaque brique unique.

La lumière est une composante physique dans une installation alliant photographie et sculpture. Gosselin couvre ses images d’une résine teintée, produisant un objet hybride semblable à un spécimen pris dans de l’ambre. Ces sculptures sont présentées dans trois boîtes lumineuses, et la lumière qui en émane fait briller le contenu de ces objets et les révèle. Dans deux autres séries, les objets ordinaires collectionnés et préservés par Gosselin deviennent des souvenirs sacrés, magiques. Comme dans une étude scientifique, ils sont contenus dans des boîtes de Petri ou scellés sous vide, et photographiés avec une lumière qui les anime comme si elle venait de l’intérieur.
La lumière fait partie intégrante de toutes ces images.

Vernissage : le jeudi 8 septembre 17 h à 20 h
en présence de l’artiste

N.B. : durant le mois d’octobre, la galerie ne sera ouverte que les dimanches 2, 9 16 et 23, les jeudis 6, 20 et 27, et les vendredis 7, 14 et 21, selon le calendrier des congés juifs.




Espace Trois est une salle d’exposition du Centre des arts Saidye Bronfman dédiée à la présentation des œuvres créées par les professeurs-artistes de l’École des beaux-arts et par les membres expérimentés de l’Atelier.

Renseignements : Doreen Lindsay, Coordonnatrice d’expositions, au 932-6688.