home
page d'accueilHome
theatre jeunes ecole
webEdition Default-Template   Accueil Galerie
  Exposition en cours
  Expositions à venir
  Expositions passées
  Programmes publics
  Programmes passés
  Publications
  À propos de la Galerie
  Horaire de la Galerie

 Liste courriel  Contactez-nous  Devenez un Ami
Colloque : La maison dans l'arbre comme utopie



Le jeudi 7 septembre à 18 h
au CCA
Centre Canadien d'Architecture
1920 rue Baile
www.cca.qc.ca

Nous vous invitons à assister en grand nombre au colloque La maison dans l’arbre comme utopie, présenté par la Galerie Liane et Danny Taran du Centre des arts Saidye Bronfman au Centre Canadien d’Architecture le 7 septembre 2006 à 18 heures.

Ce colloque est présenté en parallèle à l’exposition Tree House / La Maison dans l’arbre, en place actuellement à la Galerie Liane et Danny Taran.

La maison dans l’arbre comme utopie examinera l’idée d’une maison dans les arbres et la relation entre celle-ci et les impulsions utopiques de l’art, du design, de l’architecture et de l’architecture de paysage contemporains. La maison dans l’arbre comme utopie explorera d’une part les rapports entre notre imagination et les environnements que nous fabriquons (édifices, maquettes, paysages, jardins) et, d’autre part, une sélection d’œuvres d’art et d’écrits en lien avec le sujet. Présentée en tant qu’espace à la fois physique et imaginaire recelant des souvenirs personnels et une signification sociale, la maison dans les arbres devient un objet d’étude riche et ouvert. Quatre conférences privilégiant la notion de mémoire et puisant dans les disciplines de l’art, de l’architecture, de la fiction, de la géographie, de l’histoire et de la philosophie conduisent l’idée de la maison dans les arbres au-delà du sens littéral de construction parmi les branches, afin d’en considérer le caractère utopique.



Participants :

Cynthia Hammond, professeure adjointe, Département d’histoire de l’art, Université Concordia
Dans le contexte historique de la modernité, la présentation de Hammond explorera, en termes architecturaux et sociaux, les aspects théoriques de la maison dans les arbres en tant qu’expérimentation utopique, afin de mettre en lumière les limites et le potentiel d’une pensée utopique.
À titre de professeure et chercheure, Hammond s’intéresse entre autres à l’histoire de l’architecture, à la relation entre les femmes et l’environnement bâti, aux pratiques d’art contemporain adoptant la ville comme point de départ ou de rencontre, aux théories féministes et aux études portant sur la spécificité des sexes, ainsi qu’à l’histoire de l’interdisciplinarité en arts visuels.

Roberto Zancan, professeur invité, École d’architecture de paysage, Université de Montréal et professeur titulaire, Facoltà di Architettura di Siracusa, en Italie
Zancan examinera différentes pratiques de design explorant le paysage en relation à la construction prosaïque de « la cabane dans l’arbre », et proposera par ailleurs un nouvel ensemble de conditions pour la réalisation de parcs et d’espaces verts au XXIe siècle.
Roberto Zancan a récemment publié Corrispondenze. Teorie e storie dal landscape, une série d’essais portant sur les impératifs critiques de l’architecture de paysage.

Johanne Sloan, professeure adjointe, Département d’histoire de l’art, Université Concordia
S’inspirant d’œuvres d’art et de la culture visuelle en général, Mme Sloan examinera la maison dans les arbres en relation à d’autres types de domiciles, d’espaces provisoires ou d’enceintes secrètes érigés au sein d’environnements naturels.
Johanne Sloan a rédigé de nombreux textes portant sur la représentation de la nature en art contemporain. Son essai sur l’architecture de paysage conceptuelle des artistes Joyce Wieland et Michael Snow sera inclus dans l’ouvrage à paraître Beyond Wilderness, publié sous la direction de John O’Brian et Peter White à McGill-Queen’s University Press

Ricardo L. Castro, professeur, McGill University School of Architecture
La conférence de Castro se présentera sous forme d’analyse des notions de lieu et de connexion en tant qu’éléments clés pour sonder ses propres expériences de maisons dans les arbres durant ses années d’écolier, sa découverte du Baron perché et Villes invisibles d’Italo Calvino, de même que son intérêt actuel pour les aspects sensoriels de l’architecture.
Ricardo L. Castro enseigne le design architectural, l’histoire de l’architecture et la critique d’architecture. Il écrit régulièrement pour des périodiques publiés au Canada, aux États-Unis et en Colombie et poursuit une pratique de photographie d’architecture.

L’exposition Tree House/La Maison dans l’arbre est présentée jusqu’au 10 septembre 2006.

Ces événements sont libres d’entrée.

Heures d’ouverture de la Galerie : du lundi au vendredi de 9 h à 16 h 30, le dimanche de 10 h à 17 h.