home
page d'accueilHome
Théâtre Académie Studio Espace-cinéma et Hall d’Exposition
  Accueil Espace-cinéma
      et Hall d’exposition

  Programmation
      antérieure

  Communiqués

 Pour s'y rendre  À propos du Centre  Contactez-nous


PROGRAMMATION ANTÉRIEURE DANS L'ESPACE-CINÉMA

L’EspaceCinéma au Centre Segal présente Le Cinéclub de Montréal : «THE FILM SOCIETY»

Film : The Public Defender (1931, N&B, v.o.a., 70 mins plus court métrages)
Sujet : Les origines du “Dark Knight”
Invité : Jean-Michel Berthiaume
Projection : Mercredi le 16 juillet 2008 à 19h00

Billets : Abonnement Cinéclub d’un soir, seulement 8.00$; 6.00$ étudiants (avec preuve) et âge d’or (65 ans+).
Billets disponible au Centre Segal (514-739-7944) et chez Admission.com.
Les sièges sont limités. Appeler en avance!
Adresse : 5170, ch. de la Côte-Sainte-Catherine, à l’intersection de Westbury. 2 rues à l’ouest du Métro Côte-Sainte-Catherine.

Au début des années 30, l’artiste de bandes dessinées Bob Kane alla au cinéma un soir et vit un film qui aura une profonde influence sur une de ses créations les plus célèbres, "Batman". Ce film était THE PUBLIC DEFENDER, en 1931, mettant en vedette un des acteurs les plus connu du temps, Richard Dix. Fait à noter, le film met aussi en vedette Boris Karloff, avant qu’il devienne célèbre avec le film de James Whale des Studios Universal : Frankestein. La trame de base du film est un Playboy millionnaire qui décide lui-même de prendre la justice entre ses mains et de punir clandestinement les criminels, laissant derrière lui une carte de visite, signée “The Reckoner”. Notre mystérieux vengeur a aussi un assistant (comme Alfred) qui se nomme “Professor” (Karloff), qui habite avec lui dans son énorme maison et fait des recherches sur les criminels pour lui.

Il n’y a pas de chauves-souris, ni de cape, ni de « Bat-cave » avec un labo sophistiqué, mais le film contient assez d’éléments pour les fans avides du « Dark Knight » pour l’identifier comme une influence indéniable sur un des plus populaires personnages de bandes-dessinées de tous les temps.

Personne ne sait où Bob Kane aurait vu le film, probablement dans un de ces cinémas palaces grandioses du temps. Ce que nous vous offrons est une reproduction d’un programme typique des années 30 incluant épisode d’une série, un dessin animé et quelques courts-métrages en surprise. Peu importe si vous êtes un fan du personnage ou vous voulez expérimenter une soirée des années 30, ce sera une projection formidable!

Notre invité : Jean-Michel Berthiaume is a freelance Montreal-based comic dealer and Masters student in Literature. He currently hosts a internet radio show about classic film called 7eime Antiquaire for Choq.fm radio and sells comics to pay for his tuition. His goal in life is to get as many people into comics as humanly possible with Poste Moderne. He enjoys Philip K. Dick, the Yeah Yeah Yeahs and long walks on the beach with magical creatures.

Web: http://www.postemoderne.ca, http://web.choq.fm/7eantiquaire.html

Les événements du Cinéclub de Montréal: «THE FILM SOCIETY» qui auront lieu à tous les deux mercredis à L’EspaceCinéma, sont une co-production entre le Cinéclub de Montréal: «THE FILM SOCIETY» et l’EspaceCinéma au Centre Segal des arts de la scène au Saidye. Êtes-vous un amateur de cinéma? Vous voulez que votre nom figure sur la liste courriel? Contacter: esoiferman@segalcentre.org


L’EspaceCinéma au Centre Segal présente Le Cinéclub de Montréal : «THE FILM SOCIETY»

Film : GREAT EXPECTATIONS (1946, 118 mins, n/b, v.o.a.)
Sujet : Direction artistique
Invité : Réal Proulx
Projection : Mercredi le 18 juin 2008 à 19h00

Billets : Abonnement Cinéclub d’un soir, seulement 8.00$; 6.00$ étudiants (avec preuve) et âge d’or (65 ans+).
Billets disponible au Centre Segal (514-739-7944) et chez Admission.com.
Les sièges sont limités. Appeler en avance!

GREAT EXPECTATIONS (1946, G.B. approx. 118min., noir et blanc) Le réalisateur David Lean est plus connu pour les grands films LAWRENCE OF ARABIA ou DOCTOR ZHIVAGO, mais son meilleur travail est sa période pré-couleur. Cette période inclus des titres comme BRIEF ENCOUNTER, HOBSON’S CHOICE, THE SOUND BARRIER et SUMMERTIME. Ses adaptations de romans de Dickens ressortent comme les plus somptueuses de l’époque. Ce film est particulièrement remarquable pour sa direction artistique par John Bryan et la direction photo de Guy Green et a gagné des Oscars pour ces 2 catégories. Une excellente performance est donné par John Mills et un jeune Tony Wager dans le rôle de Pip, Valerie Hobson et une jeune Jean Simmons dans le rôle d’Estella, Bernard Miles , Alec Guiness, Martita Hunt et avec le meilleur rôle allant à Finlay Currie jouant le personnage de Magwitch. Ce film est considéré comme un des meilleurs films britanniques de tous les temps et avec son ouverture en long travelling à travers un lugubre cimetière jusqu’à sa puissante finale dans un manoir délabré, est quelque chose que vous voulez définitivement voir sur notre grand écran. Avec l’année 2008 qui est le 100ième anniversaire de naissance de David Lean, vous pouvez vous attendre à d’autres visionnement de ses œuvres cette année.

Synopsis : Nous suivons la vie d’un pauvre jeune orphelin qui grandira pour devenir un véritable gentilhomme Londonien grâce à un mystérieux bienfaiteur. Basé d’un roman de Charles Dickens.

Notre invité : Notre invité est un des directeurs artistiques le plus respecté au Québec. Réal Proulx a la distinction d'avoir travaillé aux côtés de grands réalisateurs tels que Rolland Emmerich, Yves Simoneau, Brian DePalma, John N. Smith, Paul Mazursky, Bruce Beresford et Martin Scorsese. Plus récemment, M. Proulx a travailler sur le prochain « blockbuster » de cet été, LA MOMIE 3, ainsi que SHUTTER ISLAND de Martin Scorsese, qui sera sorti en salles en 2009. Avec près de vingt ans d'expérience, il n'y aura pas de pénurie d'anecdotes intéressantes sur les sujets de décor, les accessoires et le design de production pour les plus grands et les meilleures productions tourné ici au Québec. GREAT EXPECTATIONS est particulièrement célébré pour son incroyable design de production. Alors quel meilleur invité que d'avoir un maître de la création des environnements habités par des personnages de film.

Regarder un séquence du film en cliquant ICI.

Les événements du Cinéclub de Montréal: «THE FILM SOCIETY» qui auront lieu à tous les deux mercredis (sauf le 2 juillet), à L’EspaceCinéma, sont une co-production entre le Cinéclub de Montréal: «THE FILM SOCIETY» et le Centre Segal des arts de la scène au Saidye. Êtes-vous un amateur de cinéma? Vous voulez que votre nom figure sur la liste courriel? Contacter: esoiferman@segalcentre.org


L’EspaceCinéma au Centre Segal présente une autre soirée spéciale avec Le Cinéclub de Montréal : «THE FILM SOCIETY»

Date : Mercredi le 4 juin 2008 à 19h00
Film : NIGHT OF THE HUNTER (1955, E.U., approx. 93 mins, N/B, v.o.a.)
Invité : Bruno Philip (CSC)
Sujet : Direction de la photo
Billets : Abonnement Cinéclub d’un soir, seulement 8.00$; 6.00$ étudiants (avec preuve) et âge d’or (65 ans+).
Billets disponible au Centre Segal (514-739-7944) et chez Admission.com.
Les sièges sont limités. Appeler en avance!
Adresse : 5170, ch. de la Côte-Sainte-Catherine, à l’intersection de Westbury. 2 rues à l’ouest du Métro Côte-Sainte-Catherine.

NIGHT OF THE HUNTER: Réalisé par Charles Laughton. Mettant en vedette Robert Mitchum dans une performance hypnotique avec Shelley Winters et Lillian Gish. Acclamé comme un véritable chef-d’oeuvre, ce film visuellement éblouissant est un excellent exemple d’un usage très créatif d’ombres et lumières en cinéma. Avec sa thématique glauque, le film se transforme en une fable expressioniste sombre et fiévreuse, créé par une caméra et des décors innovateurs. Plusieurs techniques y sont utilisées, lentille bifocale, silhouettes, photographie aérienne et troublantes scènes tournées sous l’eau.

Notre invité : Bruno Philip (CSC). Originaire de la ville de Gap dans les Alpes Françaises, Bruno Philip a débuté sa carrière en théâtre. Depuis, Bruno oeuvre comme directeur photo et réalisateur. Ses expériences de travail l’ont amené à voyager un peu partout à travers le monde. Comme directeur de la photographie, il a signé les images d'une quinzaine de longs-métrages et apporté son expertise sur une trentaine d’autres en deuxième équipe. Il a eu le plaisir de photographier un grand nombre de publicités, vidéo-clips et documentaires. Ardent défenseur du court-métrage, Bruno a récolté de nombreux prix à travers le monde. Comme réalisateur, outre les courts-métrages, documentaires, pubs et clips, Bruno a réalisé les séries télé Visez dans le mille et Driving Force, ainsi qu'un long-métrage Island Rythms pour Showtime. Bruno Philip possède une expertise unique dans la post production numérique, un savoir-faire étendu pour les tournages de CGI et une solide expérience pour les séquences d’action. Sa signature: finesse artistique et versatilité créative. Il sera disponible pour discuter de toutes vos questions concernant le sujet fascinant qu’est la direction photo en cinéma.

Liser le synopsis et par rapport notre invité Bruno Philip ICI.

Regarder un séquence du film en cliquant ICI.

Les événements du Cinéclub de Montréal: «THE FILM SOCIETY» qui auront lieu à tous les deux mercredis, à L’EspaceCinéma, sont une co-production entre le Cinéclub de Montréal: «THE FILM SOCIETY» et le Centre Segal des arts de la scène au Saidye.

Êtes-vous un amateur de cinéma? Vous voulez que votre nom figure sur la liste courriel?
Contacter: esoiferman@segalcentre.org


CinémaSpace au Centre Segal présente la soirée d’ouverture du Cinéclub de Montréal : «THE FILM SOCIETY» chez l’Espace-Cinéma
Mercredi le 21 mai à 19:00

Billets: Abonnement d’un soir, seulement 8.00$, 6.00$ pour les étudiants (avec carte étudiante) et âge d’or (65 ans+).
Billets disponible au guichet du Centre Segal et chez Admission.com.
Billeterie Segal: 514-739-7944
Les sièges sont limités.

Le grand cinéaste GERALD POTTERTON sera le conférencier invité à la soirée Cinéclub au nouveau Espace-Cinéma.

Le programme principal du 21 mai sera un chef-d’oeuvre du cinéma muet, la comédie THE GENERAL (1926) réalisé par Buster Keaton et sera accompagné au piano. Le film sera précédé par STEPHEN LEACOCK'S THE AWFUL FATE OF MALPOMENUS JONES (1983) et THE RAILRODDER mettant en vedette Buster Keaton (1965), deux courts-métrages réalisés par notre invité, GERALD POTTERTON (réalisateur du film HEAVY METAL; animateur pour YELLOW SUBMARINE). M. Potterton est le dernier réalisateur vivant à avoir dirigé Buster Keaton dans un rôle principal. Il aura beaucoup d’anecdotes fascinantes à partager avec le public concernant sa collaboration avec ce grand maitre de la comédie muette. C’est un événement unique à ne pas manquer!

À travers les années, Le Cinéclub de Montréal a présenté une grande variété de titres, du plus obscur court-métrage expérimental au film épique plus populaire. Des films datant des années 1890 jusqu’aux années 1990. Les conférenciers invités ont inclus des professionels de l’industrie cinématographique et de fascinants experts en différentes disciplines.

  

Les événements du Cinéclub de Montréal: «THE FILM SOCIETY» qui auront lieu à tous les deux mercredis, à L’Espace-Cinéma, sont une co-production entre le Cinéclub de Montréal: «THE FILM SOCIETY» et le Centre Segal des arts de la scène au Saidye.

Lisez la communiqué de presse ICI.


Baghdad Twist
(Documentaire, version anglaise, ONF, Canada, 2007, 35 min. + séance de questions avec le cinéaste Joe Balass)
Projections : le mercredi 14 mai 2008 à 19 h (COMPLET), et le jeudi 15 mai 2008 à 19 h (COMPLET) - NOUVEAU SHOW AJOUTÉ : Mardi 20 mai, 19h00
Billets : 7.00$ admission générale, 5.00$ étudiants (preuve d’identité requise) / âge d’or (65 ans et +).
Reservez vos billets en appelant notre billeterie : 514-739-7944.
Billets aussi en vente sur le site Admission.com.

Baghdad Twist est un mémorial visuel de la vie d’une famille en Irak avant qu’elle n’ait fui pour d’établir au Canada à l’automne 1970. Présentant une collection encore jamais vue d’images d’archives, de films familiaux et de photos de famille de Baghdad, le film lève le voile sur la communauté judéo-irakienne autrefois florissante, sur ses dernières années d’existence des plus périlleuses, et sur sa capacité remarquable à trouver du réconfort même dans un climat de peur. Baghdad Twist a été sélectionné pour le Festival international du film documentaire d’Amsterdam en 2007 et pour le Festival de cinéma de Tribeca en 2008 (première américaine).

Une séance de questions avec le réalisateur Joe Balass suivra la projection. Places limitées.

Bande-annonce du film.

 


Six Days In June
(Documentaire, version orig. anglaise, Canada, 2008, réalisé par Ilan Ziv, 100 min + séance de questions)
Date : le jeudi 8 mai 2008 à 20 h 30
Billets (à la porte) : 8 $ admission générale, 6 $ étudiants (preuve d’identité requise) / âge d’or (65 ans et +).
Billets aussi en vente sur le site Admission.com.

Projection spéciale, à l’occasion de Yom Ha’Atzmaut, de ce nouveau documentaire audacieux qui présente une perspective contemporaine sur la Guerre des Six Jours en documentant comment la guerre de 1967 a changé pour toujours la politique au Moyen Orient. Les semaines qui ont précédé la guerre, les six jours de combats et ses répercussions forment la trame narrative du film.

La productrice Ina Fichman sera présente pour une séance de questions.

Bande-annonce du film.

 


S&M: Short and Male
AVANT-PREMIÈRE!

(Documentaire, version orig. anglaise, Canada, 2007, 84 min. + séance de questions)
Projections : le mardi 6 mai 2008 à 19 h et à 21 h
Billets (à la porte) : 8 $ admission générale, 6 $ étudiants (preuve d’identité requise) / âge d’or (65 ans et +).
Billets aussi en vente sur le site Admission.com.

C’est notre secret inavoué – la taille a réellement de l’importance. Nous sommes obsédés par la grandeur. Nous aimons les hommes beaux, grands et forts, mais à quel coût? S&M: Short and Male, explore la relation entre la grandeur, l’estime de soi et le succès. Avec un brin d’humour, S&M: Short and Male met en lumière les obstacles auxquels sont confrontés les hommes de petite taille dans leur vie quotidienne, dans leurs relations amoureuses et au travail.

Séance de questions avec le cinéaste Howard Goldberg et la productrice Ina Fichman après le film. Places limitées.

Bande-annonce du film.

 


Visionnement exclusif de courts métrages : courts métrages primés présentés par des étudiants du Département de cinéma et de télévision de l’Université de Tel Aviv
Le dimanche 4 mai 2008 à 19 h 30

Billets : 25 $. Téléphoner au bureau de Les Amis Canadiens de l'Université de Tel Aviv au (514) 344-3417 pour se procurer des billets.
Comprend une séance de questions animée par la doyenne des arts de l’Université de Tel Aviv, la professeure Hannah Naveh.
Une réception suivra la séance de questions.

Toutes les recettes tirées de cet événement de financement seront versées au Département de cinéma et de télévision de l’Université de Tel Aviv

Films au programme :

Roads
(Israël, 2007, 22 minutes, en hébreu et en arabe, avec sous-titres en anglais)
Réalisé par Lior Geller, première montréalaise

L’histoire captivante de deux jeunes enfants israélo-palestiniens pris dans le piège du passage de drogue et d’un drogué israélien tourmenté par les complexités de la vie au Moyen-Orient. Ce film où l’action se déroule à vive allure expose les défis israéliens contemporains.

Prix remportés : meilleur court métrage : Festival international du cinéma de Jérusalem 2007; mention spéciale : Pologne 2007; prix du jeune public : France 2007; et meilleur film asiatique : Chine 2007.

Pinhas
(Film en cours d’élaboration, Israël, 2008, 34 minutes, en hébreu et en russe avec sous-titres en anglais)
Première montréalaise

L’histoire émouvante d’un garçon immigrant de 10 ans à la recherche d’un sens d’appartenance et d’identité. Pini Tavger est un jeune talent captivant du cinéma israélien qui a remporté de nombreux prix pour ses œuvres précédentes. Ce « film en cours d’élaboration » remportera sans doute aussi des éloges et des prix.

Second Watch
(Israël, 1995, 15 minutes, en hébreu et en arabe, avec sous-titres en anglais)
Réalisé par Udi Ben Arieh, première montréalaise

L’histoire humoristique de deux soldats qui montent la garde de chaque côté de la frontière et qui trouvent le moyen de communiquer et de s’amuser un peu. Berkowitz, ancien soldat de l’armée de réserve israélienne, garde un poste isolé le long de la frontière israélo-jordanienne. À quelques mètres de l’autre côté de la frontière, il trouve un soldat jordanien qui s’ennuie tout autant. L’interaction entre les deux gardes constitue une scène comique irrésistible, et est hautement éloquente sur les simples vérités qui sous-tendent les complexités de la vie au Moyen-Orient.

Prix remportés : Festival international du court métrage de Dresden 1996 : meilleur court métrage; prix Student Academy Awards 1996 : finaliste pour le prix du meilleur film étranger.

Visitez le site Web du Département de cinéma et de télévision de l’Université de Tel Aviv.


Ralph Benmergui: My Israel, une soirée avec Ralph Benmergui
Le samedi 3 mai 2008 à 21 h (env. une heure)
Billets : Entrée gratuite. RSVP requis. Veuillez téléphoner la billeterie du Centre Segal SVP: (514) 739-7944.

Ralph Benmergui: My Israel, qui sera diffusée sur les ondes de VisionTV les 5, 6 et 7 mai, est une nouvelle série de documentaires en cinq parties qui examine le passé, le présent et l’avenir d’Israël, tel que vu par un des journalistes les plus renommés au Canada. Dans le cadre de cette série, Ralph, un juif maroco-canadien, rencontre des Israéliens de tous les paliers de la société et présente la terre sainte sous un jour que peu de Canadiens ont eu le privilège de voir jusqu’à présent. Diffusé en l’honneur du 60e anniversaire d’Israël, cette émission est une exploration sincère des croyances et des valeurs, de l’ethnicité et de l’identité, du conflit et de la réconciliation dans un pays qui entre dans la fleur de l’âge au 21e siècle.

Le nouvel Espace-Cinéma du Centre Segal est fier de vous inviter le samedi 3 mai à 21 h pour à une soirée avec Ralph Benmergui, qui présentera des extraits vidéo et qui partagera des anecdotes sur ses récentes expériences en Israël. Venez rencontrer Ralph Benmergui à l’Espace-Cinéma dans le cadre de cette occasion spéciale. Entrée gratuite.

Voir le video promotionel pour My Israel.

My Israel - Groupe Facebook.

Plus de photos de My Israel.

 


Esti Mayer : Artiste. Conférence sur Holocaust Suite
Présentation illustrée spéciale à l’occasion du Jour commémoratif de l'Holocauste Yom ha-Shoah au Centre Segal
Le jeudi 1er mai 2008 à 19 h (env. 1 heure)

Billets : Entrée gratuite. RSVP requis. Veuillez téléphoner la billeterie du Centre Segal SVP: (514) 739-7944.

Esti Mayer, artiste/créatrice d’un chef-d’œuvre intitulé Holocaust Suite regroupant 50 tableaux, présente une tournée de conférences depuis un an. Ses présentations comprennent un diaporama PowerPoint de ses peintures et une discussion personnelle frappante et inspirante sur la perspective historique/personnelle sur laquelle elle a fondé Holocaust Suite.

L’artiste a fait don de la série Holocaust Suite à l’État d’Israël. Exposée à Tel Aviv, à Haifa et à Jérusalem, la collection Holocaust Suite a fait l’objet d’une importante couverture médiatique en Israël et a fait la manchette dans le journal israélien Yediot Acharonot à l’occasion du Jour commémoratif de l'Holocauste. Constituant actuellement une ressource éducative et un document d’importance nationale, elle est conservée à la Jerusalem Academy for Teachers. L’œuvre d’Esti Mayer a reçu de nombreux commentaires élogieux de la part de ceux qui ont assisté à l’une de ses conférences ou qui ont lu son livre exceptionnel sur la série, notamment Elie Wiesel qui, après avoir reçu ledit livre, a pris le temps de rédiger une note de remerciement manuscrite.

Esti Mayer sera sur les lieux pour signer son livre à la fin de ses présentations.


Anne and the Reverend
(documentaire, France, 2008, 50 min, en japonais et en anglais avec des sous-titres en anglais)
Dates : le mercredi 30 avril à 21 h; le jeudi 1er mai à 21 h

Réalisé par Francois Uzan
Première montréalaise
Billets (disponible à la porte) : 8 $ tarif régulier, 6 $ étudiants avec pièce d’identité, âge d’or (65 ans et +)
Billets aussi disponible au site Admission.com.

Un révérend de Hiroshima qui parle couramment hébreu… Un musée sur la Shoah perdu au milieu de la campagne japonaise… Anne and the Reverend conte l’histoire de Makoto Otsuka, un révérend de Hiroshima, qui a rencontré le père d’Anne Frank, Otto Frank, il y a 30 ans, et qui partage des souvenirs de l’Holocauste avec les enfants japonais depuis ce temps. En nous faisant découvrir cet homme de façon à la fois humoristique et poignante, Anne and the Reverend présente une approche étonnante de la Shoah et un visage inconnu du Japon. Animé du même esprit qui a sous-tendu Paper Clips et Hanna's Suitcase, ce film vous surprendra et vous donnera envie de voyager au Japon pour visiter l’incroyable musée du révérend Otsuka au Japon.

Le réalisateur Francois Uzan sera présent sur les lieux pour une séance de questions le 30 avril et le 1er mai.

Bande-annonce du film.

Site Web du musée Holocaust Education Center de Makota Otsuka.

  


SLEEPWALKING THROUGH THE MEKONG
(En anglais, documentaire, États-Unis, 70 minutes)
Le 8 mars 2008, 21 h 30

Réalisateur : John Pirozzi (M. Pirozzi assistera au visionnement)
Billets (à la billetterie dans le foyer) : 8 $ tarif régulier, 6 $ étudiants et âge d’or

  

Sleepwalking Through the Mekong suit Dengue Fever, groupe musical de Los Angeles, pendant son récent voyage au Cambodge en vue d’interpréter un répertoire de musique rock des années 60 et 70, dans le pays qui a vu sa création et sa quasi-destruction. Cette odyssée constitue un retour aux sources pour le chanteur Chhom Nimol et une transformation pour le reste du groupe, qui se produit en compagnie de musiciens chevronnés tout en enregistrant de nouvelles chansons dans le cadre de ce périple.

Plus qu’un rockumentaire, le film présente un portrait du Cambodge moderne alors que les musiciens font une tournée à Phnom Penh et dans d’autres régions du pays, franchissant un profond écart culturel animés du même esprit que les premiers pionniers du rock au Cambodge.

Le Cambodge est souvent associé au régime Khmer rouge brutal qui a entraîné la mort de millions de personnes et qui a causé l’exode de réfugiés partout dans le monde. Cette tragédie éclipse l’histoire de la scène musicale cambodgienne des années 60 et 70. Les musiciens cambodgiens ont réinventé le rock n' roll occidental en y insufflant une qualité nettement Khmer, créant ainsi un son à la fois familier et complètement original.

Sleepwalking Through the Mekong célèbre cette musique pleine de vie négligée depuis trop longtemps, et révèle le pouvoir de la musique pour tisser des liens communs entre des cultures extrêmement différentes.

Le réalisateur John Pirozzi sera présent pour une séance de questions après le film.

De plus, vous pouvez aussi assister à un concert EN DIRECT du groupe Dengue Fever, en vedette dans le film, à Sala Rossa (4848, boul. Saint-Laurent) le vendredi 7 mars à 21 h.

Biographie du réalisateur :

À titre de réalisateur, John Pirozzi a créé des vidéoclips pour Queens of the Stone Age, Calexico, Victoria Williams, Vic Chesnutt, Earthlings, Dengue Fever et le groupe de musique métal japonais Outrage. En tant que directeur de la photographie, il a travaillé à de nombreux documentaires, notamment Leonard Cohen: I'm Your Man (dont la première a été présentée à Sundance l’an dernier), Z Channel: A Magnificent Obsession (présenté en première à Canne), Too Tough To Die: A Tribute to Johnny Ramone, Speed Racer :The Story of Vic Chesnutt et le film Bling A Planet Rock (qui sortira bientôt) sur les « diamants de la guerre » de l’Afrique occidentale. Il a aussi travaillé aux longs métrages Broken English de Zoe Cassavetes, City of Ghost de Matt Dillon (film pour lequel il était le directeur de la photographie de la 2e unité) et Boys Don’t Cry de Kimberley Pierce (il a effectué la photographie à intervalle distinctive de ce film).

Renseignements sur le film et bande annonce : www.sleepwalkingthroughthemekong.com


Finalistes du Prix Annuel de la Fondation Alex et Ruth Dworkin
Présenter par Les Rendez-vous du cinéma québécois
Au Centre Segal des Arts de la Scene, salle Espace-cinéma
16-21 février, 2008, 19h00
5170, chemin de la Côte-Ste-Catherine
Métro Côte-Ste-Catherine
514.739.7944

Assorti d’une bourse de 5000$ du Fondation Alex et Ruth Dworkin, remise au producteur pour le travail de l’équipe ayant démontré l’intention de transmettre, à travers l’oeuvre gagnante, un message de compréhension et de tolérance.

Billets: Admission.com ou à la porte.avant le show
$8 Billet simple (plus frais de service Admission : $1.15)
$7 Etudiants (moins 22 ans) et Ainés (55 et plus) (plus frais de service Admission : $1.15)
N.B. : Aucun frais de service entre 18h et 19h la soirée du séance.

Voir la liste complete des films ici.

Voir l'horaire des séances ici.


The Line King - The Al Hirschfeld Story
(V.O. Anglais, documentaire, par Suzanne Warms Dryfoos, E-U, 55 min.)
10 février (16h30). 16 février (21h30), 1 mars (fait parti du Nuit Blanche: 21h et 23h)
Entrée gratuite!

 

Documentaire fascinant du caricaturiste et artiste New Yorkais Al Hirschfeld (1903-2003). Nominée pour un Oscar.

Voir aussi notre show des images Hirschfeld (“Al Hirschfeld: la magie de l’interprétation”) au Studio au rez-de-chausée du Centre Segal. 3 février - 2 mars, 2008.

Accueil Espace-cinéma